Boostez votre création de valeur

Créer de la valeur : une nécessité pour la pérennité et le développement de l’entreprise

Au-delà du chiffre d’affaires, le vrai challenge pour le dirigeant est de générer de la marge. La vraie question est de créer et d’augmenter la valeur.

Ainsi qu’il s’agisse de commerce, de service, d’activité artisanale et industrielle, il est primordial de définir le prix de revient. A celui-ci s’ajoute une marge.

Plus le service ou le produit est élaboré, plus la valeur ajoutée sera élevée.

Votre service crée-t’il ou consomme-t’il de la valeur ?

Il est difficile dans un processus de production ( fabrication ou services) de déterminer où se constitue cette valeur. Idéalement, chaque étape de la production jusqu’à la livraison au client doit générer de la valeur. Toutes les fonctions de l’entreprise devraient s’inquiéter de la façon dont elles peuvent avoir un bilan consommation/création le plus favorable possible. Ainsi, le service des ressources humaines répond aux besoins des opérationnels pour recruter les meilleures compétences et ainsi avoir une productivité accrue. La contribution des RH est donc une contribution à la valeur sur la durée. Tout comme la gestion d’un licenciement devra consommer le moins possible de la valeur créée par les autres fonctions.

Comment augmenter la valeur créée ?

Certains vous diront d’emblée : « il suffit d’augmenter le chiffre d’affaires !« . Rien de moins sûr ; car si vous regardez chaque ligne de votre CA (par ligne de produits, par pays ou par type de clients…) vous vous rendrez compte que certains articles, certains clients ou certaines zones export ne génèrent pas de marge, au contraire elles en consomment. Il peut être stratégique de conserver ces lignes car, soit elles deviendront bénéficiaires soit elles servent d’autres intérêts à plus ou moins long terme. Par contre, les clients structurellement déficitaires (marge nulle ou négative depuis plusieurs années) doivent être considérés avec une attention toute particulière. Une hausse de vos tarifs est inévitable. Et si elle n’est pas acceptée et que le client vous quitte… pas de problème.

La vraie question reste « que veulent vraiment mes clients, et que suis-je en mesure de leur proposer que mes concurrents ne feront pas ou feront moins bien ? » Quel prix mes clients sont-ils prêts à payer pour obtenir ce que je leur propose? Que puis-je leur proposer de mieux pour améliorer leur bénéfice. Il faut considérer que des gains de temps, d’argent, de confort, de sécurité, d’image, de reconnaissance…sont autant de sources de création de valeur. Dans un autre registre, la productivité, l’efficience, le gain matière ou énergie, la satisfaction client sont également des gisements de création de valeur. La liste est longue. A chaque étape de la création du produit, du service on peut se poser mille et une question.

On peut être dans les mini gains comme dans les macros optimisations. Et suivant l’adage : les petits ruisseaux font les grandes rivières, sachez que votre création de valeur reste un sujet inépuisable. On peut challenger ses fournisseurs, ses employés, ses services administratifs, ses partenaires… voilà un excellent sujet pour 2017 !